• Voici une discution que notre amie Pauline Dubé m'a envoyé sur le sujet du suicide !

    Pour moi c'est un sacré message d'appel a l'aide de ces communautés , qui ont envie de sens sortir .

    FRED

    Bonjour mes amis!ies    

    Je suis tellement sensible de parler de ce problème car, moi même
    j'ai faillis y passer! Quelle souffrance!ça prends vraiment une
    très gros attelage (encadrement thérapeutique et autres aide pour
    ESPOIR)  traverser cette maladie qui est la dépression, puis en
    plus, c'est comme imprévisible.

    Je dirais qu'ont manque de spiritualité et d'arrêt, pause, se
    centrer sur nous-même et se découvrir vraiment, oui c'est la
    fierté de soi-même, la fierté d'être Autochtone, la fierté
    d'avoir cette culture et l'alimenter pour nos enfants et
    petits-enfants,pour protéger nos futures générations.car, nos
    ancêtres ont dis un jour...les autochtones ne disparaîtrons
    jamais!ni leurs culture ,la langue, ni leurs grand- savoir, la
    transmission est sacré!faut la sauvegarder et de les transmettre
    sans cesse !

    Retourner dans la nature c'est urgent!car, la Terre- mère nous
    appelle sans cesse elle aussi, c'est là la guérison, c'est un
    énorme pharmacie qu'ont a encore accès, y a tout pour se soigner
    prendre soins de nous, c'est nous qui devraient être l'exemple de
    nos enfants Bon!arrêtons de chercher ailleurs de ce que NOUS
    savons déjà!

    Les activités dans la forêt nous amène vers un équilibre, quand
    les yeux de promène de gauche à droite, de haut en bas, c'est
    très bon pour le mental et la marche pour le physique, bon repas
    et bon sommeil, écouter le silence, pour moi c'est la meilleur
    façon de méditer sur soi, car, les animaux te dis comment te
    soigner etc...suivre le cycle de la journée ...la paix intérieur
    vient et l'harmonie...je pourrais en parler toutes les jours mais, je dois faire ma peinture ,C'est important aussi LA PASSION ,
    pour oublier nos tracas er soucis , alors, bon cheminement!
                                       Je vous aime tous!xxx
                            PAULINE DUBÉ, artiste-peintre ATIKAMEKW  de Manawan

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Bonjour ! Kwe !

    Comme vous le savez, le phénomène de suicide sévit actuellement
    dans notre communauté de Manawan et nous ne pouvons plus rester indifférents face à ce phénomène qui devient de plus en plus inquiétant.  Il est urgent d'agir à ce phénomène car c'est notre avenir qui est en enjeux, celui de ma fille et de votre enfant !
    Selon vous, quelles sont les causes du suicide dans notre communauté ? et quelles solutions envisageriez-vous pour que ce phénomène se minimise et disparaisse?
    Dans les prochaines semaines, je rédigerai une lettre qui va être adressée à notre Chef de la communauté de Manawan. <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    On est une communauté et nous devons être solidaires.

    Amitiés

    auteur anonyme( pour respect de la personne qui l'a écris)

    --------------------------------------------------------------------------------------------

     

    J'ai pris connaissance de la lettre ouverte paru dans le net signée
    par Pauline Dubé au sujet du suicide et du besoin d'en parler. Je
    pense qu'il faut effectivement en parler mais il faudrait peut être
    arrêter de recourir aux références négatives sous prétexte
    d"informer ou de sensibiliser les gens, en ce sens qu'il nous
    faudra parler de la vie plu tout que de la mort. Je ne veux d"aucune
    façon répudier l'idée de qui que ce soit sur la manière d'adresser
    ce phénomène car je pense que toutes les idées sont bonnes mais il
    nous faudra trouver les meilleures qui nous mèneront vers la
    guérison, la paix et le pardon.
    Sachez que je suis tout aussi ébranlé que vous par la situation et
    que je suis tout aussi préoccupé que n'importe qui et j'en appelle
    aux intentions bienveillantes de tous ceux et celles qui veulent
    agir collectivement et solidairement pour le bien de nous tous dans
    le cadre d'un processus communautaire de concertation et d'actions
    positives pour promouvoir la vie.
    Certes, des changements profonds sont requis mais ces changements
    ne doivent pas être initiées par une seule personne, d'ailleurs
    cette responsabilité ne relève pas d'une seule personne mais bien
    de l'effort collectif.
    J'ai un rêve mais pour que ce rêve se réalise, il faudra
    transmettre autre chose que la souffrance a nos enfants. Il est
    grandement temps que nous prenions nos responsabilités et de
    demander pardon a nos enfants pour les torts que nous leur avons
    fait subir soit par notre négligence, par notre absence ou
    simplement par notre indifférence face a leur drame.
    Nous pouvons chercher les solutions a notre réalité mais sachez que
    le pardon peut être la meilleure médecine et la meilleure thérapie
    dans les circonstances, toutefois le pardon ne doit pas être
    gratuit.
    Il doit être obtenu au prix de l'effort qui doit être consacré par
    tous ceux et celles qui ont un jour ou l'autre commis un geste
    blessant a l'égard d'une autre personne.
    C'est la a mon avis une condition essentielle a la réussite de
    notre démarche de guérison et de reconstruction sociale de notre
    communauté.
    Je vais me limiter a ces quelques commentaires pour le moment et je
    voudrais en terminant féliciter et remercier Mlle Mélissa Dubé
    d'avoir introduit la lettre de Pauline sur le net car cela semble
    susciter l'intérêt des gens.

    auteur anonyme( pour respect de la personne qui l'a écris)



     


     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique